Qui suis-je?

 

 

 

Qui suis-je?

 

Il est temps pour moi de me présenter! D’où je viens, ce que j’aime, mon parcours d’auteure et mes romans…

 

Tout d’abord, d’où je viens? Je suis originaire de Valence, dans la Drôme (26). J’y suis née et j’y vis aujourd’hui, car en dépit du temps qui passe, Valence est une ville que j’aime profondément, qui m’a vue grandir, devenir une femme, une auteure aussi! Je suis évidemment très attachée à ma ville et à ma région, et je les met en avant à travers mes romans ; elles constituent le décor de mes histoires. Pourquoi envoyer mes personnages au loin, quand chez moi, il y a tout ce qu’il faut? 🙂

Dans la vie, mise à part mon activité d’auteure, j’ai fondé ma famille ; je suis maman de deux enfants, et en couple depuis plus d’une décennie. Un équilibre et des tonnes d’expériences qui me sont utiles lorsque j’écris, bien plus que je ne l’aurais imaginé. Ne vous y trompez pas, ma famille n’est pas une source d’inspiration majeure, mais un réel apport en terme de vécu, c’est indéniable.

Cela ne vous étonnera pas si je vous annonce que je suis passionnée par l’écriture, sinon, et bien, je n’écrirais pas! J’écris depuis la classe de sixième, soit l’âge de 11 ans, et au fil des années, j’ai griffonné un peu de tout! Puis j’ai commencé les nouvelles, pour parvenir aux romans. Mais j’ai d’autres passions! J’adore lire, ça semble logique… J’ai toujours aimé ça, depuis l’enfance avec le premier bouquin que j’ai lu : « Les petites filles modèles », de la Comtesse de Ségur. Je suis tout aussi passionnée de peinture et de dessin, vous pouvez d’ailleurs voir plusieurs de mes créations dans les galeries ici même, sur le blog!

À part ça, j’aime beaucoup la musique et le cinéma, les séries, les super héros et les jeux vidéos (même si je n’ai plus trop le temps d’y jouer). Je suis passionnée par les mythologies, l’Histoire et la vampirologie et de manière générale, j’adore les documentaires. Je suis très curieuse et lorsqu’un sujet me pose question, je suis du genre à l’étudier des semaines pour bien le connaitre, si j’accroche^^

 

Comment je suis devenue auteure, mes romans

 

J’ai pris la décision de devenir auteure en 2017, relativement tardif me direz-vous, vu que j’écris depuis toujours. Mais la vie ne laisse pas souvent la place aux rêves, ni le temps pour s’y consacrer sérieusement. L’aventure a donc commencé l’année dernière! Une envie qui existait depuis l’université, où j’ai emprunté le cursus Lettres Modernes, à Valence.

J’ai retravaillé, ou plus exactement réécrit mon premier roman, alors au stade de premier jet, avec l’aide d’autres auteurs et de blogueuses qui ont su m’apporter les précieux conseils dont j’avais besoin! Mon premier roman intitulé « Histoire de Tom » est donc publié depuis le 21 mars 2018, en auto-édition.

Le 25 octobre 2018, j’ai publié une nouvelle gratuite nommée « Seule » , à découvrir sur Amazon!

Mon second roman, « Chaleur Humaine » , sortira quant à lui le 11 mars 2019.

Je commence à me pencher sur mon troisième roman, l’écriture ne va pas tarder à démarrer… Je vous tiendrai au courant bien entendu, pas à pas! 😉

 

 

 

Ce dont je parle dans mes romans

 

On a beau dire, je crois que tous les auteurs ont une marotte ; un ou des thèmes précis, qui reviennent quelles que puisse être les histoires racontées. Je pense que ces thèmes fondamentaux représentent une part de l’auteur, quelque chose d’important, qui se se retrouve forcément en filigrane derrière chaque œuvre. J’ai moi aussi des idées que j’affectionne, des thèmes que j’aime explorer plus que les autres, et qui peuplent mes histoires.

Ce que j’aime aborder dans mes histoires, ce sont les gens, tout simplement. Plus précisément l’intérieur des gens, leur personnalité, leurs pensées, leurs craintes etc. Il peut parfois se passer plus de choses dans la tête de quelqu’un, dans son monde interne, quand dans toute une vie. Il existe des failles, des fractures de l’âme, et c’est ce que j’aime explorer! L’esprit humain n’a pas de limites, et la réalité dépasse toujours la fiction.

Mon autre thème chéri est la solitude. Où devrais-je dire, les solitudes, car il existe des tas de façon d’être seul. Les causes de cette solitude, ses conséquences aussi.

Au final, je dirais que ce que j’aime raconter, ce sont des histoires de « vrais gens », ceux de tous les jours, ceux qui avancent dans la même cohue que vous et moi. Et je les transforme, je les presse et les pousse au pied du mur, pour voir ce qu’il va leur arriver, comment ils vont tourner, les choix qu’ils vont faire et s’ils vont s’en sortir.

C’est pour cela que j’écris des thrillers psychologiques, qui s’attachent bien plus aux « pourquoi » et aux « comment » d’un évènement tragique. Et ce n’est jamais terminé car, vous le savez, vous, comment on devient un monstre?

 

 


 

 Retour vers l’accueil