Tchouk et Bou: un univers en construction!

Tchouk et Bou: un univers en construction!

Tchouk et Bou: un univers en construction!

Bonjour à tous! Aujourd’hui je vous parle de l’univers que je construis pour écrire Tchouk et Bou!

Pour commencer, j’évoquais l’autre fois avec vous l’histoire de Tchouk et Bou, l’idée de sa création etc. J’ai voulu consacrer un article sur l’univers que j’ai crée et qui je continue de créer. Oui car cela prend beaucoup de temps, et de nouvelles idées jaillissent au fur et à mesure. C’est donc régulièrement que du contenu est apporté à cet univers, pour l’approfondir et l’épaissir.

Comme je l’ai d’ors et déjà mentionné, Tchouk et Bou, c’est de la fantasy jeunesse. Nous ne sommes donc pas dans un monde réel ou forcément réaliste d’ailleurs. Je voulais un monde avec des dragons domestiqués, exploités par l’homme. Exploités à des fins commerciales ou de services comme le transport ou l’agriculture par exemple. Un monde où ces créatures sont connues et communes.

Je voulais également mettre en avant les aventures d’un jeune garçon, et de son bébé dragon. Le but étant de les voir évoluer, de les suivre et bien sur de voir grandir le dragon^^

Irbibulle, qu’est-ce que c’est donc?

Pour commencer, Irbibulle c’est ça:

Carte du pays d’Irbibulle.

 

Il s’agit du pays dans lequel vivent Tchouk et les siens. Comme vous pouvez l’apercevoir, d’autres pays ont des frontières communes avec Irbibulle. C’est parce que l’univers de Tchouk et Bou ne s’arrête pas à un seul endroit. Ereniade est un continent comportant 6 pays: Irbibulle, Petitpont, Ombrale, Mirmina, Les terres libres et Zaurus.

Irbibulle se trouve au sud d’Eréniade, et est le pays de plus chaud de la carte. En effet, il est sec et aride avec des températures peu supportables pour la plupart des gens. Ce n’est pas pour rien qu’il est aussi le pays des dragons! Enfin, le pays d’origine (avec Mirmina mais pour d’autres raisons) des dragons, qui adorent ces pics de chaleur. Irbibulle est également doté d’un longue chaine de montagnes, Les pics de feu, véritable vivier pour ces créatures. Le reste du pays est constitué principalement de plaines arides avec au milieu le fleuve Pirlin, venant apporter la vie^^

La capitale se nomme Phoenicia. Les 3 plus grandes villes en dehors de celle-ci sont: Riflam, Mibrûle et Crifeu. Le commerce et l’exploitation des dragons constituent les ressources principales du pays, avec l’agriculture et l’artisanat. La gastronomie a également une place de choix dans cette société, ainsi que le culte. J’ai reconstitué une petite mythologie pour Irbibulle, me permettant de mettre en place un système de religion polythéiste. Il faut noter qu’Irbibulle est un royaume et qu’il y a donc une monarchie en place.


Et Tchouk, il vit où?

Tchouk vit avec sa mère prénommée Lush, dans leur ferme aux dragons qui surplombe le village de Mandra. Sur la carte, vous pouvez voir Mandra localisé au cœur des montagnes, non loin de la source du fleuve Pirlin. En réalité, le petit village est perché très haut, et niché au centre d’une grande vallée au creux des montagnes. Une seule route vous y conduit, longue et sinueuse, qui donne le vertige. Les habitants travaillent soit à la ferme aux dragons, soit dans les champs. Mandra est doté d’un temple comme tout village Irbibullien, avec une grande prêtresse qui endosse le rôle d’institutrice, comme le prévoit sa fonction.

La ferme aux dragons de Lush est une référence, de fait, il n’est pas si rare de voir des voyageurs traverser le village. Parfois venus de très loin pour acheter ou vendre un dragon, ils sollicitent également la ferme pour tout ce qui peut concerner leurs animaux.

Voici Mandra (un plan support à l’écriture):


On peut en savoir plus?

Alors évidemment, je ne vais pas écrire un article interminable! Je ne peux pas tout vous raconter en une fois! La prochaine fois je me pencherais plus sur « comment je travaille » mais là je souhaitais faire les présentations sans vous encombrer d’informations^^ Il est dont bien prévu que je vous en dise plus sur l’univers de Tchouk et Bou, petit à petit.

J’en profite pour vous informer que le premier tome ne sortira pas le 15 Mars comme annoncé dans un précédent article. Il sortira prochainement, bientôt, mais plus tard, dans un souci de mieux faire. Le premier tome de la saga Tchouk et Bou sortira donc entre Mars et Juin^^

Et comme vous avez été adorables de lire l’article jusqu’au bout, voici pour vous un petit bonus, la seconde illustration du tome 1, la maison de Tchouk!


Pour finir, je tiens à vous remercier de suivre mon parcours et de me soutenir^^

Vous avez aimé cet article? Alors partagez le et commentez le! 🙂

A bientôt!

Angie.

Les aventures de Tchouk et Bou: tout un projet!

Bonjour les amis!

Dans l’article d’aujourd’hui, je vais vous présenter mon grand projet depuis des années, celui qui me tient particulièrement à cœur et que je garde au chaud en le peaufinant toujours plus^^

Il s’agit d’une saga fantasy pour enfants, intitulée « TCHOUK et BOU », qui met en scène une petit garçon et un bébé dragon, dans un univers vaste qu’ils vont découvrir en même temps que les petits lecteurs et/ou leurs parents! Le garçon s’appelle Tchouk et bien sûr, Bou est le dragon.

Au jour d’aujourd’hui, 2 tomes sont terminés, et un troisième est en cours d’écriture! La couverture du tome 1 est également terminée (réalisée de manière artisanale par mes soins)!

Le mois prochain, il sera disponible à la vente mais bien avant cela, permettez moi de vous en parler un peu plus^^

C’est mon fils, au départ, qui m’a inspiré le personnage de Tchouk. Vous allez peut être rire, mais le dragon, lui, a été inspiré par notre chienne! Lorsque j’ai commencé à écrire, le fameux et excellent « Dragons » de Dreamworks n’était pas sorti. On ne connaissait pas franchement le livre dont le film est issu,en tout cas moi je ne le connaissais pas, je n’avais donc pas ce spectre au dessus de moi. Comment vous dire, lorsqu’il est sorti, j’étais verte, j’avais l’impression que tout se ressemblait mais en fait non! Les histoires ne sont pas du tout les mêmes, seuls les créatures nommées « dragons » relient les 2 univers, ouf! J’ai pu entamer sereinement l’écriture du tome 2 ensuite.


Comment je travaille?

En dehors de l’écriture, Tchouk et Bou demande un travail complet de création, d’imagination et d’organisation. A la main, car j’y tiens, je n’y arrive tout simplement pas sur info, j’écris, je construis cet univers, les personnages évidemment, les lieux. De manière plus vaste, l’histoire du pays puis du monde, les mythologies présentes, les systèmes politiques, sociaux, religieux, scolaires etc. J’ai réalisé un bestiaire pour les dragons, il y en a d’autres pour la faune et la flore (celle n’existant pas déjà chez nous), des listes de spécialités gastronomiques enfin bref, tout ce qui peut m’être utile pour ensuite n’avoir qu’à écrire mon histoire.  Biens sûr, il y a aussi les cartes de chaque pays, elles sont importantes! Réalisées elles aussi à la main, elle m’aident beaucoup à tout situer, à penser un déplacement etc.

De manière moins technique cette fois, j’ai voulu, à travers Tchouk et Bou, insuffler quelques valeurs positives de base aux enfants, comme se faire des amis et les défendre, aimer ses parents, donner le meilleur de soi, vaincre ses peurs, protéger les animaux, avec une grande dominante pour l’amitié, valeur centrale, pilier de l’histoire!

Tchouk et Bou se rencontrent donc dans le tome 1, qui est plutôt court, il s’agit d’une jolie et longue situation initiale si vous voulez^^ On rencontre sa maman, Lush et son lapin de compagnie. On fait également le tour de la ferme aux dragons que dirige la mère du petit garçon. Enfin, on assiste dans ce tome à la naissance de leur profonde amitié!

Le tome 2 est différent, plus long, il raconte un vraie petite aventure, la première vécue par Tchouk et Bou! On y rencontre de nouveaux personnages puis surtout on sort de la ferme! Il y a de l’action et de l’émotion^^ Mais je vous en direz plus sur ce tome là dans un autre article 😉


Et c’est pour quand?

La date de sortie prévue pour Tchouk et Bou: Amis pour la vie, est le 15 Mars 2017! Je compte ajouter quelques jolies illustrations à l’intérieur 😉

Si vous avez des enfants, Tchou et Bou sauront les charmer dès 4 ou 5 ans, et jusqu’à 10 ans ( tout dépend de l’enfant naturellement^^)! Une histoire qui plaira aux filles et aux garçons!

Voilà la couverture terminée du premier tome de Tchouk et Bou, dès aujourd’hui! Si vous aimez, n’hésitez pas à partager autour de vous!

(c)2017 A.Leydier

Voilà c’est fini! A bientôt pour le prochain^^

N’hésitez pas à laisser un com’ 🙂

Angie