Première critique positive pour L’Ombre des sentiments!

Première critique positive pour L'Ombre des sentiments!Première critique positive pour L’Ombre des sentiments!

Le duo « Emmathilde Liseuse » commente mon roman et livre ses avis!

Bonjour à tous, je vous fait découvrir aujourd’hui la première chronique à propos de mon roman L’Ombre des sentiments. Il s’agit en réalité de 2 chroniques, celles d’Emma et Mathilde. Des jeunes filles passionnées de lecture qui livrent des avis objectifs et sincères! Connues grâce à Twitter, elles œuvrent sur leur page Facebook (tous les liens en fin d’article). Je leur ai demandé si elles voulaient lire mon livre, elles ont accepté et voilà le résultat^^

J’ai beaucoup apprécié leur objectivité, elles ont su repérer les faiblesses et les qualités du livre. Malgré les points négatifs, ben oui il y en a forcément, l’avis global est positif! Cela va me permettre notamment de mieux doser plusieurs éléments de mon écriture. Et puis ça me fait énormément plaisir! J’étais un peu stressée à l’idée de recevoir non pas une mais deux premières critiques^^

J’ai pu voir ce qui avait fonctionné, les bonnes idées, le résultat de beaucoup de travail. J’ai aussi pu constater les maladresses et les choix moins efficaces. Merci à Mathilde et Emma pour leur sincérité 🙂

Voici donc la chronique du duo « Emmathilde Liseuse », disponible sur leur page Facebook: Emmathilde Liseuse, je vais lire!

J’espère que leurs avis vous auront rendus curieux et vous auront donné envie de découvrir mon premier roman, L’Ombre des sentiments^^

En tout cas à moi il m’ont servi et m’a bien remonté le moral^^

Je vous conseille d’aller jeter un œil sur ce que font Emma et Mathilde, sur leur page Facebook et d’aller les rejoindre sur leur compte Twitter ! 🙂 Merci encore pour l’intérêt que vous avez porté à mon livre les filles^^


L’Ombre des sentiments est disponible sur Amazon et Thebookedition !

Un mois d'auto-édition: le bilan!


Vous avez aimé cet article? Alors partagez le ou commentez le 😉

A bientôt!

Angie

J’ai lu: « Au delà des tours » d’Anaïs W.

tours

J’ai lu: « AU DELÀ DES TOURS » d’Anaïs W.

Un premier roman très réussit sur les tourments de l’adolescence

Bonjour les amis! Aujourd’hui je vous parle de ma lecture de « Au delà des tours » de l’auteure indépendante Anaïs W. ! Un premier roman vraiment réussit, qui touche et ne laisse pas indifférent. L’adolescence est au cœur de l’histoire, où vous allez suivre Debbie, une jeune fille avec pas mal de problèmes. Une lecture que j’ai beaucoup aimé, qui m’a fait découvrir l’auteure et ses autres romans! A vous maintenant…

 

 

 

La couverture:

 

Ce que j’en ai pensé:

« Au delà des tours » à eu plusieurs gouts pour moi. Celui de la découverte pour commencer, puis celui des souvenirs. Effectivement, ce livre a su me replonger dans ma propre adolescence, mes propres troubles etc. J’ai revu mes combats, ceux qui semblent important à 15 ans. Vous savez, quand on croit que notre petit écosystème de copains/école/parents influencera notre vie à jamais, pour toujours. Ces combats où on veut simplement exister, faire parti de quelque chose, quand on se sent seul, de côté, pas adapté. Et quand il est compliqué d’aller mieux car tous les éléments de notre vie ne dépendent pas seulement de nous.

L’auteur, médecin légiste de cette autopsie émotionnelle, raconte, avec un style très réaliste, le quotidien de Debbie, jour après jour, et de son entourage. La cité dans laquelle elle évolue ressemble à tant d’autres en France. Si vous y avez grandit, vous vous sentirez chez vous… Sinon vous allez vous demander si c’est proche de la vérité tout ça. Ça l’est. D’une existence pas très folichonne et un peu tourmentée, un peu fade, financièrement compliquée, Debbie va connaitre un été terrible et révélateur. Une passage clé de sa vie. Tout va s’accélérer, s’intensifier dans son petit monde pour finir par éclater. Les blessures et les questions du passé, l’invincibilité du présent, pesant, et l’avenir devenant invisible. Et après? Pour le savoir je dirais qu’il faut lire le livre^^

Les détails:

Le personnage principal est par ailleurs entouré de personnages secondaires intéressants. Une très grande majorité de garçons, tous un peu plus âgés que Debbie, qui vont et viennent au gré de l’histoire et des besoins de la jeune fille. Des personnalités attachantes, formant comme une ronde autour de leur amie et se présentant sous plusieurs facettes. Amis, amours, ennemis, frères, sauveurs ou cause de tourments, ces personnages remplissent tour à tour ces rôles. Certains d’entre eux auraient cependant pu être plus exploités.

Enfin les lieux, cette cité, cette « Zone », si commune à tant d’autre. On y a soit grandit, soit un copain ou une copine l’a fait. Au pire on en a une idée aux infos le soir^^ Anaïs W. a su décrire cet espace isolé, abîmé et désœuvré avec une banalité et une simplicité efficace, bluffante. On ne quitte que rarement la « Zone » d’ailleurs, la vie de ces jeunes étant relativement encroutée là bas.

Ma conclusion:

Le roman « Au de là des tours » tient ses promesses. Avec cette écriture franche et réaliste, Anaïs W. nous amène au plus près de son personnage. Au plus près des sentiments et émotions, des peurs, des rêves, des cauchemars d’une ado. Elle dépeint également un triste tableau, celui de toutes les familles qui vivent plus ou moins de la même façon. Parfois il suffit d’un rien, de pas grand chose, pour que tout bascule. Le déclassement social? Il en est question tout du long. L’éclatement des familles est au cœur du discours. La frappante vérité aussi: un rien peut faire éclater une famille. Au moins autant qu’un drame finalement. Tellement vrai. Je ne peux que saluer l’habileté qu’ eu Anaïs W., une dextérité descriptive qui permet une lecture éclairée, imagée, fluide et agréable.

Pour découvrir les romans d’Anaïs W., visitez son site internet dédié à ses livres!

 


Vous avez aimé cet article? Commentez le ou partagez le! ^^

A bientôt pour d’autres articles!

Angie.