Chaleur Humaine : vous saurez tout sur mon second roman!

Chaleur Humaine

Chaleur Humaine : vous saurez tout sur mon second roman!

 

Bonjour les amis! Il fait très froid, nous y sommes… La neige, les rhumes et les grosses écharpes sont là! Chez vous également? Aujourd’hui je suis très heureuse, car je vous parle de mon prochain roman, « Chaleur Humaine », qu’il me tardait de vous présenter! J’ai accordé beaucoup de temps à son écriture, ainsi qu’à ses relectures, je vous en dit plus dans l’article. Je prends également mon temps pour préparer sa sortie, qui aura lieu le 11 mars 2019. En avant!

 

Chaleur Humaine : un thème fort qui me tient à cœur

 

Pour mon second roman, je souhaitais parler d’une cause importante car elle me tient à cœur : le harcèlement scolaire. L’idée d’une histoire sur ce thème est présente depuis très longtemps, mais je tournais en rond, sans savoir comment la mettre en avant, au sein d’une fiction. Je n’écris que des fictions, je devais donc trouver la meilleure manière d’aborder le harcèlement scolaire dans un genre que j’affectionne : le thriller. C’est pourquoi « Chaleur Humaine » est un thriller psychologique.

Le harcèlement scolaire est un fléau, dont la société prend lentement conscience, à coups de campagnes de prévention, de spots TV, ou encore sur les réseaux sociaux. On ne compte plus les suicides ou tentatives de suicides (TS) parmi les victimes de ce mal qui a toujours existé, même si on ne le découvre que maintenant… Le traumatisme provoqué par ce type de harcèlement, parfois initié dès l’école primaire, est sérieux, réel et souvent passé sous silence.

Le harcèlement scolaire peut durer des années ; tant que la victime se trouve dans le même établissement que ses agresseurs, et que rien ne se passe pour enrayer le phénomène. Imaginez… À des âges où l’on se construit, cette terrible expérience peut détruire les plus fragiles, les moins entourés ; ceux qui n’oseront jamais en parler. Les victimes continuent souvent de souffrir des années plus tard, si elles n’ont pas bénéficié d’un accompagnement, quel qu’il soit, pour guérir, soigner le traumatisme.

Il me semble qu’il est important de lutter contre ces comportements, d’en parler, pour permettre de surmonter et enfin d’avancer. Harceler quelqu’un n’est jamais normal, il n’y a jamais de « bonne raison »

 

Chaleur Humaine

 

Dans Chaleur Humaine, suivez le calvaire de Sophie…

 

Le personnage principal de « Chaleur Humaine » est Sophie, une notaire de 35 ans qui vit seule, en plein centre ville de Valence. Elle s’est construit une vie confortable, à l’abri du besoin, dans sa belle maison quartier Calvaire-Hugo. Ce que Sophie cache au monde entier, ce sont ses origines très modestes ainsi que le mal qui la ronge depuis 20 ans ; le terrible souvenir du harcèlement dont elle était victime au collège. Une épreuve qui a laissé des marques profondes, altérant la personnalité de la jeune femme.

Ainsi, Sophie vit dans une certaine solitude, une peur permanente de l’autre qui l’empêche de nouer de réels liens avec qui que ce soit. Un véritable handicap social qu’elle dissimule derrière une carrière professionnelle brillante. Au fil des années, elle s’efforce d’oublier le passé et de vivre pour son travail, d’avancer contre vents et marrées, si bien qu’au bout du compte, elle se persuade de mener la vie dont elle rêvait. En réalité, elle finit par se persuader de beaucoup de choses…

Alors qu’elle se croyait à l’abri, elle accepte de se rendre à une fête de retrouvailles d’anciens élèves. C’est lors de cette soirée qu’elle retrouve son ancien agresseur, Guylain. Ce dernier semble résolut à poursuivre son œuvre, maintenant qu’il a revu Sophie. Elle va renouer avec l’enfer, la peur, la douleur… La haine. Son calvaire reprend, elle s’effondre mais ne tarde pas à se relever avec un nouvel objectif : vaincre Guylain.

 

Un roman sombre, centré sur la psychologie de Sophie

 

Pour « Chaleur Humaine », j’ai pris le temps de la réflexion. C’est un roman qui a été, je l’avoue, un peu difficile à écrire, car les sentiments de Sophie sont tels qu’il est parfois ardu de les décrire ou de les faire ressentir au lecteur. Je me suis approchée au plus près de mon personnage, de sa psychologie, ses émotions…

Au fil de l’histoire, Sophie connait un vraie évolution, une sordide évolution. Elle n’arrive pas à vaincre ses démons et se laisser dévorer par la haine. Lorsqu’elle sombre totalement dans la folie, il est déjà trop tard. Plus rien ne pourra réparer les dégâts qu’elle a causé et quand, dans des moments de lucidité, elle s’en rend compte, son désespoir devient atroce. Invivable.

Je n’ai rien épargné à Sophie, j’ai voulu la pousser jusqu’au bout de ses capacités. Plusieurs fois, elle a l’occasion de rectifier sa trajectoire, mais elle ne le fait pas. À sa place, j’aurais sans aucun doute fait des choix différents, et vous aussi. Oui mais.

Ce qui m’a absorbée tout au long de l’écriture de « Chaleur Humaine », c’est justement le fait que cette femme soit brisée dès le départ. Alors qu’elle pense être forte, avoir tout prouvé, tout oublié et être maîtresse de sa vie. Un paradoxe qui la définit, et qui lui fera perdre les pédales, comme on dit. À travers elle, j’ai voulu montrer comment on peut devenir un monstre. Je me suis donc attachée à faire de sa vie un chaos sentimental, émotionnellement intense et compliqué, pour lui permettre d’éclore en tant que « monstre ».

 

Un message d’espoir derrière le drame de Chaleur Humaine

 

J’ai fais le choix de parler du harcèlement scolaire à travers un thriller. C’est une fiction, ce n’est donc ni un témoignage ni une prédiction ; les victimes ne « deviennent pas comme Sophie ». Elles ne font pas nécessairement les mêmes choix et surtout, ne passent pas aux actes de la sorte. J’ai bien entendu extrémisé sa personnalité afin de créer une fiction dramatique avec une fin tragique. C’est l’histoire que j’avais envie d’écrire.

Mais derrière la fiction, derrière le thriller, il y a bel et bien un message d’espoir. Tout au long du récit, la bonne solution pend au nez de Sophie, à tout moment elle pourrait saisir l’opportunité et s’accrocher pour guérir. Elle rejette ces occasions à chaque fois qu’elle les rencontre. De quoi s’agit-il alors? Accepter l’aide de ses amis quand on a la chance d’en avoir, comme Sophie, parvenir à se confier, à parler. Expliquer ce qu’il se passe, admettre que le traumatisme nous gâche la vie, et qu’on a finalement besoin des autres. Lorsque l’on cesse d’avoir peur de sa propre honte et que l’on s’ouvre, on découvre qu’il existe des gens pour soutenir, encourager, aider.

Mon message est clair dans « Chaleur Humaine » : si vous êtes actuellement, ou avez été dans le passé, victime de harcèlement, ne subissez plus en silence, parlez-en à vos proches, aux responsables de l’établissement que vous fréquentez, etc. Seul, on est toujours moins fort qu’à plusieurs, alors restez entourés, ne vous isolez pas. On peut contrecarrer le harcèlement scolaire, et s’il est déjà trop tard, on peut le surmonter et ne plus en souffrir. Accrochez-vous, ça en vaut la peine!

 


Je vous donne rendez-vous le 11 mars pour la sortie de « Chaleur Humaine » !

 


Cet article vous a plu? Alors partagez-le ou commentez-le!

À bientôt

Angie

« Seule », une nouvelle gratuite et angoissante!

 

« Seule », une nouvelle gratuite et angoissante!

 

Bonjour les amis! Je suis plus que ravie d’écrire cet article, vous savez! Car je vous présente aujourd’hui ma prochaine nouvelle, « Seule », qui sortira le 25 octobre! Mais ce qui est encore mieux, c’est qu’il s’agit d’un cadeau que je vous fait. Et ça me plait beaucoup de vous offrir cette lecture! J’espère de tout cœur qu’elle vous plaira. C’est parti!

 

Pourquoi publier une nouvelle gratuite?

 

La réponse est simple, j’ai eu envie de vous faire un cadeau! L’an dernier, j’ai organisé un concours sur Twitter où j’ai mis en jeu un roman d’Amélie Nothomb. Cette année, je tenais à remercier tout le monde, et pas seulement ma chère communauté Twitter. Pour ceux qui me suivent sur les divers réseaux sociaux, pour mes lecteurs ; vous qui me soutenez et m’aidez à avancer!

J’ai donc pensé à écrire une nouvelle, parce que le format est court, pratique. Cet « échantillon » permet d’approcher mon univers, mon écriture, afin de se faire une idée de mes romans.

 

 

Ce qui vous attend avec « Seule »

 

« Seule » est une nouvelle psychologique sombre. J’ai choisis la première personne du singulier, exercice difficile pour moi! Pour l’écrire, je me suis inspirée d’un fait-divers bien réel, et terriblement atroce. Plus qu’atroce, je dirais qu’il s’agit d’un drame très triste! En effet, une femme a été retrouvé morte dans un placard, dans une résidence de vacances, alors qu’elle s’était retrouvée coincée par accident. Elle était seule et personne n’attendait de ses nouvelles, donc personne ne s’est inquiété avant plusieurs jours.

Alors je me suis posé la question : « Que s’est-il passé dans la tête de cette femme? »

Et j’ai imaginé cette histoire, celle de l’unique personnage de la nouvelle, cette femme fictive qui va vivre le même drame. Une solitude totale, une pièce minuscule plongée dans le noir, une porte fermée, bloquée. Personne pour entendre les appels au secours.

Résumé:

Depuis combien de temps suis-je coincée ?

J’ai essayé de sortir, mais je ne parviens pas à ouvrir la porte.

Le temps parait ne pas s’écouler dans ce placard.

Le temps joue contre moi.

A quel point peut-on être effrayé par l’idée de la mort ?

Vais-je sortir un jour ?

 

Comment vous procurer « Seule » ?

 

Dès le 25 octobre, date de sortie officielle, « Seule » sera disponible au format numérique exclusivement, sur AmazonFnac et Bookelis . J’ai choisis ces trois plateformes car ensemble, elles permettent de vous offrir un large choix de formats : kindle, epub, mobi, pdf. En plus de la gratuité, ce choix vous assure de lire ma nouvelle comme vous voulez!

L’exclusivité numérique s’explique logiquement ; seul l’ebook me permet de vous offrir une histoire pour zéro euros !

Vous pouvez donc vous rendre dès le 25 octobre sur Fnac, Bookelis ou Amazon, et acquérir « Seule » sans hésiter! Je vous donne rendez-vous et je compte sur vous!

 

 


Voilà c’est déjà terminé, j’espère que vous serez nombreux avec moi ce jour-là! Je suis, pour ma part, très heureuse de vous faire ce petit cadeau. N’hésitez pas à laisser un commentaire après votre lecture, c’est un coup de pouce supplémentaire pour moi. Je vous dis à bientôt pour un nouvel article!


Cet article vous a plu? Alors partagez-le et/ou commentez-le!

À bientôt!

Angie

Ma petite caverne de peintre !

Ma petite caverne de peintre!

 

Bonjour les amis! Aujourd’hui je vous propose de sortir de l’univers des livres, une fois n’est pas coutume! Je le fais peu, c’est vrai, mais j’ai remarqué que mes articles sur la peinture étaient consultés très régulièrement, alors en voilà un tout nouveau! Cette fois je vous emmène chez moi, enfin, dans mon atelier, pour voir avec quoi je travaille… Allez, petit tour dans ma caverne!

15 étapes pour peindre la reine des neige

Mon autre passion, la peinture

 

Ce que j’utilise pour travailler

 

Comme je le dis souvent, pour peindre dans le confort, il vaut mieux s’équiper avec du matériel de qualité! Même si vous ne peignez pas beaucoup et quitte à s’équiper petit à petit, privilégiez toujours la qualité. Et puis, chose qui se perd dans pas mal de domaines, mais qui reste vraie dans l’art ; les bonnes marques vous donneront plus de satisfaction et le matériel durera plus longtemps.

Pour peindre, il faut des supports ; des toiles et inévitablement des chevalets! Pour les toiles, j’ai une nette préférence pour celles en coton plutôt que pour le lin (techniquement le lin est censé offrir une meilleure qualité mais je n’aime pas la sensation quand je peins). Elles ne sont pas très chères tant que vous ne prenez pas une trop grande taille, et que vous ne prenez pas de marque spéciale. Oui, voilà l’exception à la règle : ne vous ruinez pas pour vos toiles, les marques appliquent des prix indécents pour une plus-value médiocre, une toile achetée chez Cultura par exemple, dans leur gamme à eux, sera très bien!

En revanche, il vous faut un chevalet. Préférez le bois et la simplicité, surtout si vous peignez tranquillement chez vous. La barre de positionnement pour la toile doit être réglable en hauteur et vous pouvez choisir un chevalet avec une autre barre au sommet, réglable elle aussi pour caler la toile, mais ce n’est pas obligatoire. J’en possède trois, un chevalet fixe et un de voyage plus une petite tablette à dessin qui s’avère idéale pour les plus petite toiles^^ Les voici :

A gauche, voici le support pour dessiner, en bois et bien pratique pour les petits formats. Une sphère dessous permet de la faire pivoter dans n’importe quel sens et elle s’utilise en portrait ou en paysage.Léger, vous pouvez l’emporter partout, attention cependant, il ne rentre pas dans votre sac à main ou à dos^^

A droite, un bout de mon antre^^ Le chevalet fixe en bois, ultra classique, avec un barre réglable en hauteur et un troisième pied réglable aussi pour définir l’inclinaison de la toile. Un véritable basique, peu cher et fiable. Selon les réglages vous pouvez peindre debout ou assis sans problème.

Puis vient le chevalet de voyage. Sur la photo il ressemble à un drôle d’animal en bois, c’est à cause de sa conception. En effet, il est prévu pour l’extérieur, de fait, tout est réglable et modulable! C’est une horreur à assembler cela dit, ne pensez pas que l’appellation « voyage » veut dire « simple et rapide », pour autant, c’est un baroudeur, car ses pieds réglables en hauteur comme en écartement permettent de se poser n’importe où et de ne pas avoir à chercher de sol plat. Sur ce modèle, la barre de positionnement du bas n’est pas réglable, par contre il y en a une en haut qui est amovible, pour caler la toile. La longueur modulable des trois pieds permet de peindre assis ou debout selon ses besoins de plus, il possède un tiroir de rangement et une lanière pour le porter une fois plié.

Mes chevalets sont de la marque Daler Rowney , que j’aime beaucoup pour le matériel.

 

Mon petit matériel pour peindre

 

Rassurez-vous, je ne vais pas expliquer ici le détail que chaque objet que j’utilise, l’article serait trop long! Mais je vais tout de même vous présenter ma panoplie habituelle, mon équipement de base, celui que je chéri et exploite depuis des années^^ Je pourrais avoir recours, notamment pour poser ma peinture, à une palette de peintre, mais honnêtement, ce n’est pas pratique, enfin, moi je ne m’y fais pas! Utilisez ce que vous voulez. Conseil tout de même d’après ma propre expérience : optez pour la porcelaine! Je trouve que c’est la meilleure matière pour poser la peinture, faire des mélanges, nettoyer etc. Le bois se salit trop, le plastique c’est caca, donc c’est porcelaine^^ Voici ma panoplie :

A gauche, tout ce qui me sert à peindre! J’utilise deux coupelles en porcelaine, deux chiffons épais (type gant de toilette ou chiffon spécial peintre), un mug pour l’eau et mes pinceaux. Je ne peins pas sans ça, c’est la base. Vous avez vu mon joli mug sagittaire? Je le possède depuis mon enfance, il n’a pas bougé (normal, c’est du Arcopal) ! Pour les pinceaux et les brosses, je prends la marque Raphaël , accessible et de bonne qualité, les pinceaux et brosses durent longtemps en principe mais cette appréciation est soumise à l’utilisation qu’on en fait. Comme vous pouvez le voir, il y en a six, j’en possède bien plus mais ce sont ceux-là que je préfère et qui me sont les plus utiles! Ils vont de la taille 0 à la taille 12. Je ferai un article focus pour vous parler de tous mes pinceaux avec le détail.

A droite, tout ce qui me sert à dessiner! Pour débuter une toile je trace toujours le dessin au complet, sans détails, juste les contours et ce qui est nécessaire pour délimiter les zones à peindre. Pour cela rien de mieux qu’un bon vieux crayon à papier HB, une gomme qui produit peu de déchets (nommées dust-free) et un taille crayon! Ensuite, pour terminer mes toiles, je m’occupe des contours avec de l’encre de chine. Ne choisissez rien d’autre pour cette tâche, rien ne vaut l’encre de chine, rien. Au pinceau ou au feutre, à vous de voir, selon votre niveau dans ce domaine. Vous l’aurez compris sur la photo, je ne manie pas assez bien l’encre au pinceau pour faire des contours, j’ai donc acheté ces fabuleux feutres Pitt, dont le noir est très beau et résistant! Biens sûr, il existe beaucoup de tailles et de formes de mines, pour pouvoir tout faire. Tout ce petit matériel est issu de la marque Faber Castell , ce n’est pas la moins chère mais on peut lui faire confiance!

 

matériel

Ce qu’il faut retenir

 

Vous l’avez vu, il n’y a pas besoin d’une tonne de matos pour bien travailler, mais des produits de qualité s’imposent dès lors que l’on veut bien faire les choses. D’une part car ils sont fiables mais aussi parce qu’ils durent dans le temps, ne sacrifiez pas la qualité pour le prix ; achetez moins mais mieux! De toute façon en peinture il faut savoir être parcimonieux. Autre point : les marques comme Pébéo, Daler Rowney, Liquitex ou encore Faber Castell (pour ne citer qu’elles) parviennent toujours à proposer, malgré les géants comme Cultura, des produits ou des gammes qui n’existent pas ailleurs, ou dont la qualité n’est pas égalée. Essayez de travailler dans de bonnes conditions, vous vous sentirez mieux, à l’aise et votre matériel vous donnera meilleure satisfaction.

Pour bien travailler, il est bien plus appréciable de connaitre son équipement, d’avoir l’habitude de s’en servir, ainsi, vous n’aurez pas de surprises. Pour trouver le bon matériel, celui qui vous convient, il n’existe pas d’autre méthode que de tester et éprouver! Que ce soit un pinceau, un crayon, de l’encre et même votre chiffon, utilisez-les, malmenez-les, ils sont à votre service, ainsi, vous saurez jusqu’où vous pouvez aller avec, et si cela ne convient pas, changez-en! Un jour, vous disposerez de votre petit arsenal préféré, celui qui vous procure de bonnes sensations, évoque des souvenirs et surtout, qui répond à vos exigences!

 


C’est maintenant terminé! J’espère que cette petite visite de ma caverne, de mon antre, vous a plu! Je reviendrai pour vous en montrer plus, mes couleurs et mes pinceaux notamment, histoire de toujours plus partager ma passion avec vous! Si des thèmes à propos de la peinture vous intéressent, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaire ou via le formulaire de contact^^ Je vous dit à bientôt!


Cet article vous a plu? Alors partagez-le et/ou commentez-le!

A bientôt

Angie

Sortir un premier livre oui, et après?

livre

Sortir un premier livre oui, et après?

 

Bonjour les amis! Le printemps peine à s’installer chez vous aussi? Chez moi il n’est présent qu’à mi-temps^^ Aujourd’hui j’aimerais partager avec vous mes impressions suite à la sortie de mon premier livre, « Histoire de Tom ». Et j’ai quelques petites choses à vous raconter, entre ce qui s’est bien passé et mal passé, les bonnes surprises etc.! Je profite également de cet article pour vous dire deux mots sur mes projets, après l’aventure du premier roman…

 

livre

Ça y est, le livre est sorti! Alors, ça fait quoi?

 

Depuis le 21 mars dernier, « Histoire de Tom » est disponible à la vente, sur Bookelis et Amazon . Seule la version papier est présente sur la plateforme Bookelis, car j’ai donné l’exclusivité de la version ebook à Amazon, afin de participer au programme KDP. Cela me permet notamment de proposer mon livre à l’emprunt, ce qui est bien pratique pour pas mal de lecteurs! Ils peuvent ainsi lire le nombre de pages qu’ils veulent, et découvrir mon roman comme ils le souhaitent. Une version brochée sur Amazon vous attends aussi, vous avez le choix^^

Après quelques péripéties dont je vous ferai grâce concernant Amazon, tout est enfin d’aplomb! J’ai en effet eu quelques galères au début, à cause de problèmes techniques venant du site, bref, quelques sueurs froides ont accompagné la sortie d’Histoire de Tom^^ Un peu d’agacement aussi, je ne vous le cache pas. Je me suis sentie encore plus stressée, presque maudite! Mais pourquoi faut-il que ça tombe sur moi? La sortie s’en est retrouvée en partie gâchée, et un lourd sentiment d’accablement m’a envahi… Mais puisqu’il n’y avait rien à faire d’autre qu’attendre, j’ai attendu et puis tout est rentré dans l’ordre. Aujourd’hui, vous pouvez trouver facilement « Histoire de Tom » sur Amazon^^ Voilà pour ce qui s’est mal passé…

Oui mais, tout le reste était top!

Je peux parler de tout ce qui s’est bien passé maintenant! J’ai eu plusieurs bonnes surprises!

La première est venue des réseaux sociaux, où vous avez été au rendez-vous 🙂 Sur Twitter notamment, vous avez été nombreux à aimer et partager l’information, je vous en remercie grandement! Toutes vos réactions m’ont fait très plaisir, je me suis sentie soutenue et encouragée grâce à vous, ça m’a fait chaud au cœur.

Ensuite, les premières chroniques pour « Histoire de Tom » sont tombées! Je redoutais l’avis des premières lectrices, j’avais très peur et c’est avec une certaine angoisse que je les ai lues. Une angoisse vite dissipée par un large sourire et des yeux ramollis par l’émotion! J’ignore si j’étais plus heureuse que surprise ou l’inverse… mais j’étais soulagée, en tout cas! Les toutes premières lectrices d’Histoire de Tom ont beaucoup aimé et ont livré des chroniques très positives! Merci infiniment à AuroreAmandineAngéliqueRossana et Merry ! 🙂

Finalement, mon petit thriller sans prétention a su plaire et je suis très fière de lui. J’attends désormais avec impatience les avis de mes prochains lecteurs!

 

 

Et après ce premier livre?

 

Après? Un second livre bien sûr! J’en ai déjà parlé, ce n’est pas un secret, je suis en train d’écrire mon prochain roman! Je n’en suis qu’au tout début mais j’ai déjà tout ce qu’il me faut pour bien travailler. Je vous en dirai plus au fur et à mesure de l’écriture, la sortie n’est pas prévue pour demain^^

Je peux quand même vous dire que ce sera un nouveau thriller, et qu’il traitera d’un sujet difficile, longtemps resté tabou. Comme pour « Histoire de Tom », je vais prendre mon temps pour l’écrire, afin de livrer le meilleur de moi-même. J’ai appris sans cesse cette année, et mon écriture s’en ressentira peut-être^^ En tout cas j’espère! Pour tout vous dire, j’ai déjà écris trois chapitres et entamé le quatrième, j’ai fait une pause « bêta lectures » et « sortie de mon roman », je peux m’y consacrer entièrement maintenant^^

Cette pause m’a permis de déterminer « grosso modo » la fin de l’histoire, d’arrêter ma décision. Cela aura donc été très bénéfique! Au travail maintenant!


C’est la fin de l’article, le moment de se dire au revoir, et à bientôt! J’espère qu’il vous a plu, n’hésitez pas à commenter, je réponds avec joie 🙂

Si vous avez acheté et apprécié « Histoire de Tom », n’hésitez pas non plus à laisser un commentaire sur Amazon, en plus de faire plaisir, c’est surtout un coup de pouce pour être un peu plus visible sur le site 😉 Merci!

Tout savoir sur Histoire de Tom

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Cet article vous a plu? Alors commentez-le ou partagez-le!

A bientôt

Angie

Sortie : c’est le grand jour pour Histoire de Tom!

C’est le grand jour pour Histoire de Tom!

 

Bonjour les amis! Aujourd’hui est un grand jour! Voici la sortie officielle de mon premier roman, Histoire de Tom!! C’est au summum de l’excitation que je partage avec vous cette joie et cette fierté! Enfin, mon livre, sur lequel j’ai tant travaillé, est publié! Et vous, petits chanceux, vous allez pouvoir le lire! Vous n’imaginez pas ce qui vous attend…

Tout savoir sur Histoire de Tom

 

Sabine et Tom ont beaucoup de choses à vous faire vivre!

 

Je vous donne rendez-vous dès aujourd’hui pour découvrir ce thriller psychologique original, qui va vous mettre en face de Tom et Sabine, et vous plonger dans la folie… Vous vous poserez des questions ; « que je ferais-je à la place de Sabine? » « Est-ce que je réagirais comme elle? » « Pourquoi Tom en arrive là? » « Pourquoi fait-il ça? », et vous ne pourrez pas ressortir indemne de cette histoire.

Après de longs mois de travail, de réécriture etc., je suis vraiment fière de présenter mon premier roman, mes personnages et leur histoire. Vous allez passer plusieurs années dans la vie de Tom et Sabine, ils vont vivre des épreuves, puis connaitre le pire… J’ai également hâte de voir si mon personnage préféré est aussi le votre^^

 

Découvrez vite Histoire de Tom sur Amazon et Bookelis!

 

 

Découvrez la version papier sur Bookelis dès maintenant!

Ruez-vous sur l’ebook à 0,99€ sur Amazon dès aujourd’hui!

Craquez pour la version brochée sur Amazon!

N’oubliez pas de laisser un petit commentaire sur le site où vous avez acheté Histoire de Tom, ça fait toujours plaisir et c’est important pour les auteurs 😉


jour

L’avis de mes premières lectrices!

Pour vous faire une idée de ce qui vous attend avec Histoire de Tom, lisez les superbes chroniques d’Angélique, Aurore, Rossana, Merry et Amandine, sur leurs blogs respectifs:

La chronique d’Angélique!

La chronique d’Aurore!

L’avis de Rossana!

La chronique de Merry!

La chronique d’Amandine!

 

Je vous dis à très vite, et j’espère pouvoir échanger avec vous autour de mon travail 🙂 N’hésitez pas à partager l’article, pour diffuser la nouvelle! Je vous remercie de votre soutien, je vous souhaite une bonne lecture en attendant vos retours, vos avis, vos impressions! J’espère que ces chronique vous donneront envie de lire mon roman! 🙂 A très bientôt les amis!


Cet article vous a plu? Alors partagez-le ou commentez-le!

A bientôt

Angie

Découvrez le second extrait d’Histoire de Tom !

extrait

Découvrez le second extrait d’Histoire de Tom !

 

Bonjour les amis! Alors que la sortie de mon premier roman « Histoire de Tom » approche, je voulais partager avec vous un nouvel extrait. Vous découvrirez l’autre personnage principal, qui prête son nom au roman : Tom. Je vous invite à me livrer vos impressions en commentaire, si le cœur vous en dit^^

Pour avoir toutes les infos sur « Histoire de Tom », rendez-vous sur la page dédiée !

 

Pourquoi vous présenter cet extrait ?

 

Il y a deux semaines, je vous présentais Sabine, à travers le chapitre 10. Aujourd’hui, c’est au tour de Thomas de se dévoiler. Thomas, dit « Tom », est un homme bon, un père modèle, mais je n’ai pas souhaité vous montrer cette facette-là de ce personnage. Vous la découvrirez très vite dans les premiers chapitres du livre 😉 Non, je voulais, à l’instar de Sabine, montrer un moment où il ne brille pas, où ses principales qualités ne sont pas mises en avant. Un moment où il fait un choix, guidé par l’émotion et rien d’autre, qui aura forcément des conséquences.

Pour ce faire, je suis allée bien plus loin dans le roman, afin de sélectionner le chapitre 21. Oui, là aussi, vous avez accès à tout le chapitre! Dans cet extrait, vous allez retrouver Tom dans un état d’énervement particulier. J’ai choisi ce passage où l’homme modèle que peut représenter Tom, pète les plombs, je ne vois pas d’autres mots^^ La situation dégénère, il perd le contrôle et laisse exploser sa colère, mais pas que…

Vous le verrez, ce chapitre est court, et c’était idéal pour moi, car cela permet de ne pas trop en dévoiler non plus! D’autres chapitres auraient pu convenir, mais ils en disaient trop… ou pas assez^^ J’ai donc préféré un peu d’action, avec ce coup de sang de Tom… ce qui vous permet également de ne pas avoir un passage trop long à lire 🙂

J’espère que vous me direz ce que vous en pensez^^

extrait

Place à l’extrait !

Cliquez pour lire la suite

 

 

Tout le chapitre est disponible sur la page dédiée à « Histoire de Tom », je vous invite chaleureusement à aller le lire! 🙂 L’extrait est également disponible sur ma page Facebook!

Il me tarde d’être au 21 mars, pour qu’enfin « Histoire de Tom » sorte de sa coquille! Je suis de plus en plus impatiente, et stressée à la fois^^ Enfin bref, j’espère que l’extrait vous plait! N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire! 🙂

Je vous dit à très bientôt!


Cet article vous a plu? Alors partagez-le ou commentez-le!

A bientôt

Angie